Les symptômes du diabète

Les symptômes du diabète

Le diabète n’est pas une maladie comme les autres et touche, actuellement, 3,7 millions de Français. Contrairement aux autres maladies, on le développe au fil des années. À l’inverse de la grippe, les symptômes du diabète mettent plusieurs années avant d’extérioriser. Par conséquent, il est capital de connaître les signaux d’alerte pour agir et le prévenir. Mais, quels sont les signes avant-coureurs indiquant le développement du diabète dans le corps ? Éléments de réponse.

Les symptômes du diabète de type 1

Deux types de diabète existent : le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Le diabète de type 1 est rare et, se caractérise par l’impossibilité du stockage du glucose dans les cellules. Ce type de diabète apparaît, en général, pendant l’enfance. Concernant le diabète de type 2, il apparaît chez les personnes âgées, dont l’âge dépasse 40 ans. À noter que le paramètre de gêne familiale impacte sur cette maladie. Par conséquent, si l’un des parents est diabétique, ses descendances ont 40% de chance d’être atteint par le diabète. Par contre, si les deux parents sont diabétiques, le risque augmente à 70%.

Les principaux symptômes du diabète de type 1 sont un accroissement de besoin d’uriner. Le bébé a un besoin pressent de « faire pipi » régulièrement, aussi bien durant la journée que pendant la nuit. L’enfant présente aussi des urines abondantes, nommées polyuries. En outre, l’enfant a continuellement la bouche sèche et soif. Il perd du poids, sans aucune raison valable, malgré son grand appétit. Par ailleurs, il dort souvent et se plaint d’être trop fatigué. Enfin, il se plaint d’une vision trouble, notamment en fin de journée. enfantsdiabetiques.be offre des astuces pour prendre soin les enfants diabétiques.

Les principaux symptômes du diabète type 2

Certes, au début, les symptômes du diabète sont assez subtils, mais certains se décèlent aisément. D’ailleurs, ces symptômes deviennent davantage évidents au fur et à mesure de la progression de la maladie. Parmi ces principaux symptômes, la soif excessive est, sans conteste, le premier singe. Le malade ressent une soif permanente et a une bouche sèche. Idem pour l’accroissement de l’appétit. Par conséquent, on a régulièrement un besoin urgent d’uriner.

En outre, comme le sucre n’assure plus son rôle de source d’énergie, le diabétique se fatigue souvent, même en l’absence d’activité physique. De plus, des démangeaisons commencent à apparaître, notamment dans les parties génitales. Ces démangeaisons sont causées par les infections en relation avec l’abondance de sucre dans les urines. Outre les démangeaisons, plusieurs éruptions peuvent également arriver.

Par ailleurs, la cicatrisation du malade devient beaucoup plus lente. Par exemple, une blessure prend beaucoup plus de temps à guérir. Idem pour la coupure. Ces situations peuvent être des signaux d’alarme du développement de la maladie. Enfin, le dernier symptôme concerne la perte de sensibilité. Le surcroît de sucre cause une porte de sensibilité, notamment dans les membres inférieurs. Une vision trouble et une évolution dans l’audition peuvent être causées par une atteinte nerveuse reliée au diabète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.