Meilleurs conseils pour vaincre l’agoraphobie

Définie comme étant la peur de la peur, l’agoraphobie constitue la peur d’éprouver de l’anxiété, de ressentir les symptômes physiques d’une crise de panique. En effet, cette situation est assez compliquée, car la personne est anxieuse à l’idée d’être anxieuse, d’avoir le souffle coupé, des palpitations, de la transpiration ou des nausées. Si l’agoraphobie est assimilée à la peur de la foule et des espaces clos, elle est bien plus large. Mais comment apprendre à vivre et vaincre l’agoraphobie ?

La thérapie comportementale et cognitive

La thérapie comportementale et cognitive est un traitement psychologique du trouble panique qui a démontré son efficacité depuis quelques années. En effet, les experts affirment que lorsqu’on est face à l’agoraphobie pure qui n’est associée à aucun autre trouble, les traitements médicamenteux ne suffiront pas à supprimer les symptômes. Le seul traitement efficace pour l’agoraphobie reste la thérapie comportementale et cognitive ou TCC.

La TCC est une thérapie brève de quelques mois à deux ou trois ans qui consistera à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions adaptées à la situation. La thérapie permettra de déterminer comment le trouble fonctionne et de comprendre ses causes. Elle permet également de déterminer les blocages qui font que le trouble dure malgré les efforts du patient. Vous pouvez trouver sur psychologue-saint-gilles.be un psychologue pour vous assister et suivre une TCC.

Suivre un traitement médicamenteux

Votre thérapeute peut vous prescrire un traitement médicamenteux à court terme pour vous aider à gérer un trouble panique. Il s’agit souvent d’antidépresseurs et/ou d’anxiolytiques. Le traitement médicamenteux est en fait donné en complément du traitement thérapeutique. Aussi, il n’est pas nécessaire que des symptômes antidépressifs apparaissent pour que votre thérapeute vous prescrive des antidépresseurs. En effet, ces médicaments sont utilisés pour les attaques de panique ainsi que l’ensemble des symptômes liés à l’anxiété.

En plus d’un traitement médicamenteux, le thérapeute peut également vous aider à adopter des techniques de respiration et de bonnes stratégies pour détourner l’attention lorsque vous sentez qu’une attaque de panique survient. Le traitement permettra alors de réduire la fréquence ainsi que la force des attaques de panique pour modifier les représentations psychologiques qui résultent des crises.

Se donner du temps et affronter la réalité petit à petit

Il se peut que malgré le traitement par thérapie comportementale et cognitive ainsi que le traitement médicamenteux, les symptômes persistent plusieurs mois. Dans ces cas, le trouble panique et l’agoraphobie affecte grandement la vie sociale, personnelle, familiale et professionnelle de la personne. Il ne faut surtout pas se décourager. En effet, il faut se donner du temps pour réussir à apprivoiser sa peur. Même si vous avez du mal à surmonter la situation, il faut continuer la thérapie.

La personne agoraphobe elle-même devra se donner du temps pour elle et gagner confiance en soi pour réussir à surmonter sa peur de l’anxiété. Dans certains cas, la personne refuse tout simplement de se faire aider. Alors que le meilleur moyen de vaincre l’agoraphobie est de consulter dès l’apparition des premiers symptômes. Consulter un expert ne signifie en aucun cas que vous êtes faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.